menu

the meeting point project

katy martin jérôme liniger christophe averlan nicolas jacquette
jérôme liniger christophe averlan nicolas jacquette katy martin
christophe averlan nicolas jacquette katy martin jérôme liniger
nicolas jacquette katy martin jérôme liniger christophe averlan

Jérôme Liniger (painting / performance)
Katy Martin (painting / performance)
Christophe Averlan (film)
Nicolas Jacquette (photography)

 

THE MEETING POINT PROJECT est une collaboration, entre Paris et New York, de quatre artistes interdisciplinaires, Jérôme Liniger (Suisse), Katy Martin (USA), Christophe Averlan (France) et Nicolas Jacquette (France), ayant entrepris un travail collaboratif depuis 2012.

 

Chacun d’entre eux apportant un regard distinct, un tempérament et une sensibilité artistique singuliers. Liniger et Martin pratiquent une peinture dont chaque tableau ouvre sur une rencontre entre matière et geste. Averlan est un dramaturge ; auteur de théâtre et réalisateur. Jacquette œuvre dans l’univers du graphisme et de la photographie. Ils s’allient alors tous les quatre à la performance live, la photographie et la vidéo.

 

Comme l’écrit Liniger : « Nous faisons de la performance de peinture, de la peinture live ». Ce qu’il veut dire est que, ensemble, ils explorent la peinture à la manière d’une performance « live » – où la matière, la théâtralité, la photographie et le cinéma sont réunis pour créer une image finale.

 

Dans ce sens, la peinture elle-même est éphémère, intimement liée aux corps ou aux surfaces de plastique et aux toiles. Elle est à la fois geste, trace d’un mouvement dans l’espace réel et souvenir d’un instant où la présence physique s’est comme transcendée.

 

Alors l’appareil photo ne se trouve plus à documenter, à « capturer l’instant », il cherche et compose la peinture elle-même. Il est spectateur-acteur, plus que témoin, entièrement engagé dans la performance, dans l’acte de fabrication de la trace.

 

Leur influences pourraient comprendre l’action painting, l’expressionnisme abstrait américain, le Gutai; et la peinture chinoise dite « cursive/sauvage » de l’art de la calligraphie.

 

Inspiré par les œuvres d’artistes contemporains comme Yves Klein, Jackson Pollock et Kazuo Shiraga ou les Maîtres classiques comme le peintre chinois du 17ème siècle, Bada Shanren.

 

L’espace scénographique est alors le « meeting point » des quatre artistes. Il invite à la rencontre à travers les projections, expositions, ou représentations devant un public. Proposant à ce dernier un espace et un temps où il peut demeurer, le spectateur est invité à profiter de la matérialité pure de l’action picturale.

 

The Meeting Point
Juin 2016

Menu Title